Erreur: Vous devez activer Javascript pour naviguer sur ce site!
Error: Javascript required!

Démarrage et formations


Veillons à ce que les nouveaux, adhèrent à l'équipe, à nos règles et à nos valeurs communes.

Les 5 points pour évaluer le potentiel dé réussite d'une collaboration entre nous:

  1. Adhèrez-vous aux objectifs et aux valeurs de notre réseau ?
  2. Avez-vous  réellement envie de contribuer au réseau et de partager, son état d'esprit, sa vison ?
  3. Avez-vous une personnalité compatible avec celles des autres membres du réseau ?
  4. En quoi votre contribution sera-t-elle utile au collectif ?
  5. Décourageons les « touristes ». N'hésitez pas à instaurer une période test, avant' adhésion (30 à 60 jours)

Important, un engagement moral sur 2 mois minimum avec un agenda, un programme et une lignée d'aide.

  • Suivre le cycle et tenir ses engagements sur 60 jours, la période test minimum.
  • Une vraie liste de noms de 100 personnes pour etre prêt à s'engager ! (même si les recommandations sont ‘'sans limites '')
  • 2 ou 3 dates de présentations du concept + porte ouverte ou forum découverte. (vos prospects sont nombreux) 
  • Abonnez vous à AF1000 et vous recevrez, avec vos prochaines commandes, les 6 enregistrements Motiv'Action à venir !

La formation c'est votre assurance vie et celle de votre réseau.

Concrètement ensemble, en cordée, en équipe, tout est possible, alors soyez  la ou les choses se passent

Engagez-vous à misez sur vous, à votre rythme, passez à l'action, formez vous.


La garantie de progression: apprendre à apprendre

Le Coaching est un processus d'accompagnement qui favorise la prise de conscience par une personne (ou un groupe de personnes) de ses modes de fonctionnement, avec pour objectif de dépasser la situation dans laquelle elle se trouve, ainsi que d'atteindre ses objectifs personnels (life coaching) ou professionnels (business coaching) qu'elle s'est fixés en toute autonomie.

Processus

Le coaching est un partenariat basé sur la confiance, la confidentialité, le soutien, et l'encouragement à se dépasser.
Ensemble, le coach et le coaché déterminent l'objectif à atteindre, le cadre, et les résultats visés.
Le coaché est responsable de l'atteinte de ses propres objectifs. Le coach, lui, est responsable du processus d'accompagnement et des outils qu'il utilise.


Rôle du coach ou un partenaire de votre lignée d'aide et de soutien:

Aider le coaché à clarifier ses objectifs et ses cibles de développement personnel professionnel.

Observer la mise en œuvre du plan d'action.

Donner du feedback approprié jusqu'à ce que les résultats rejoignent les objectifs et les cibles de développement.

Adresser des requêtes audacieuses qui vont permettre au coaché de réaliser ses percées et de sortir de sa zone de confort.

Le coaching : partenariat .

  • Stimule l'habileté à surmonter les difficultés.

  • Accroit la performance des individus.

  • Aide à résoudre des difficultés.

  • Amène le coaché à générer sa propre solution.

Le coach : le conseiller AKEO de la lignée '' ascendante '' :

  • Encourage

  • Soutient

  • Aide à surmonter les épreuves

  • Célèbre les réussites

  • Facilité, suscite le changement

  • Fait sortir le coaché de sa zone de confort

Qui se fait coacher ?

  • Toute personne qui souhaite améliorer ou changer une situation.

  • Les conseillers et conseillères AKEO ont cela '' quasi gratuitement ''  imaginez ...

Peut-être vous ? Demandez.

  • Tout le monde peut être coaché, mais tout le monde n'est pas prêt à être coaché !

C'est si simple de réussir !

Qu'entendons-nous par « réussir » ? Le dictionnaire nous informe qu'il s'agit de l'atteinte d'un résultat Comme nous le savons tous, rien n'est facile en soi ; tout succès et toute réussite sont la conséquence d'un travail et d'un effort. Par contre ce qui est relativement simple, c'est le fait de connaître - mais surtout de suivre ! - les étapes qui mènent vers le succès.

1ère étape : savoir ce que l'on veut

Cela peut peut-être paraître surprenant, mais peu de gens savent vraiment ce qu'ils veulent. Beaucoup n'auraient rien contre le fait d'avoir une grande maison, une belle voiture, ou d'être à la tête d'une organisation importante - pour citer quelques exemples d' « aspirations populaires » -, néanmoins tout le monde ne fait pas de ses souhaits un véritable but en soi.

Pour certains, être heureux et épanouis consiste à avoir une vie stable, avec un travail, un mari ou une épouse, des enfants, et que tout le monde soit en bonne santé. Cela est naturellement une excellente vision, partagée par la grande majorité de la population.

2e étape : savoir comment obtenir ce que l'on veut

Cette étape consiste à concevoir un plan qui va nous mener jusqu'à notre vision. Un peu comme l'architecte qui a du concevoir les plans de la maison avant que l'on ne commence les travaux. Où creuser les fondations ? Où monter les murs ? Et avec quels matériaux ? Se sont les questions de base pour commencer. Et il en va de même pour chacune des visions que nous pouvons tous avoir.

Peut-être qu'à ce moment là, le concept de la recherche du bonheur et de la « vie stable » est moins évident qu'on ne l'imaginait. Certains sont à la recherche d'un travail ; il est sans doute intéressant de savoir comment se donner des chances de trouver un emploi. Certains veulent fonder une famille, il est certainement vital de savoir comment organiser une vie entière avec son partenaire.

Une chose est certaine : le succès ne s'improvise pas ! Celui qui attend que les choses arrivent d'elles-mêmes risque, à terme, de subir de profondes désillusions. Par exemple, un travail, ou une revalorisation de ses conditions salariales ne viendront jamais, à moins d'en avoir l'ambition, tout en ayant donné une contrepartie de sa personne (par des recherches ou tout simplement des efforts).

Le succès ne s'improvise pas, cela est une certitude !

3e étape : mettre le cœur à l'ouvrage

C'est tout simplement le fait de passer à l'action. Certains pourraient se demander s'il n'y a pas une étape intermédiaire, à savoir l'analyse du projet et éventuellement de combler ses lacunes (par rapport à un objectif nécessitant des compétences supérieures) via, par exemple, de la formation. Il est évident que chaque projet doit être analysé, de même qu'il est essentiel de toujours chercher à améliorer son bagage intellectuel et pratique. Nous sommes à ce moment là déjà dans l'action !

Si on considère la remise en question ou l'apprentissage comme une étape en tant que telle, on risque de traîner à passer à des actions plus concrètes. Le but des remises en question et de l'apprentissage n'est ni plus ni moins que d'assumer les résolutions que l'on s'est engagé à prendre, et de mettre en pratique les « petites choses » que l'on a acquises.

Les perfectionnistes qui ne souhaitent passer à l'action que lorsque tout est « parfait », vont au devant de grandes difficultés. Car, en effet, les conditions optimales ne viendront jamais. C'est pourquoi « il faut y aller ! », un point c'est tout.

Mettre en pratique ce que l'on sait est une clé du succès !

4e étape : faire des erreurs

Mauvaise nouvelles aux gens « hyper doués de nature » : personne ne peut réussir sans échouer ou sans rencontrer de blocages. Que tout le monde se rassure, personne n'a jamais réussi quoique ce soit de grand à la première tentative ! Les gens qui sont « naturellement doués », ou « les génies » ne font naturellement pas exception, et rencontrent tous des obstacles à leurs succès.

Il est évident que personne n'aime échouer, or un échec n'en est un que s'il est considéré ainsi ! Les échecs ou les erreurs sont le meilleur moyen de jauger ses connaissances, et plus particulièrement de voir si le niveau de ces dernières peut nous amener vers le succès auquel nous aspirons. Si cela s'avère ne pas être le cas, cela se traduira un échec temporaire, juste le temps de faire les réglages nécessaires afin de se rapprocher de notre objectif :

Améliorer le « comment faire » afin de « le (re)faire » mieux, c'est cela le « savoir faire » !

5e étape : recommencer !

Beaucoup doivent se dire qu'il est difficile d'échouer. Comme le disait Franklin Roosevelt : il est pire de d'avoir jamais tenté de réussir !

La force de pouvoir recommencer sans cesse, jusqu'à atteindre un niveau d'excellence, est puisée de la source du  « pourquoi ». C'est le fait de savoir ce que l'on veut précisément qui met les forces en marche, ces forces qui nous ont permis d'atteindre la situation que nous vivons aujourd'hui. Le fait de ne pas savoir ce que l'on veut peut - dans bien des cas - réduire ses forces à néant !

PRAGMATIQUEMENT, COMMENT BIEN DEMARRER .

Suivez « les 7 marches psychologiques conseillées de la réussite »

Suivez « le guide de démarrage akéo » et intégrez un cycle simple, souple  pour assimiler les bases.

Faites le ''plein'' d'énergie, de bonne attitute, soyez clair et engagé(e).

  • Musiques et paroles inspirantes
  • Extraits de films: ex : " Invictus " : un monde meilleur : de l'ombre à la lumière : 300 , ensemble, et autres... 
  • Cliquez sur le diamant pour  '' faire le plein d'énergie et de compétences '' grâce aux formations.

    AKEO site beta-test AKEO Bercy tous ensemble

    Maintenant soutenu par l'état

    La vente directe est soutenue par l'état

    Ecrivons l'histoire ensemble !

    Cliquez sur le logo ci-dessous
    et relevons notre défi d’équipe,
    le défi OMB 4807

    Défi OMB 4807 Akéo pionniers
      Propulsé par ClamenSite V 4.00 - © 2004-2017 CLAMENTIS     
    AKEO est membre de la FVD    AKEO vente directe